French
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Jevtana (cabazitaxel) – Notice - L01CD

Updated on site: 08-Oct-2017

Nom du médicamentJevtana
Code ATCL01CD
Substancecabazitaxel
Fabricantsanofi-aventis groupe  

Notice : information du patient

JEVTANA 60 mg solution à diluer et solvant pour solution pour perfusion cabazitaxel

Veuillez lire attentivement cette notice avant d’utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.

-Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire.

-Si vous avez toute autre question, interrogez votre médecin ou votre pharmacien ou votre infirmière.

-Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

Que contient cette notice ?

1.Qu'est-ce que JEVTANA et dans quel cas est-il utilisé

2.Quelles sont les informations à connaître avant que JEVTANA ne vous soit administré

3.Comment utiliser JEVTANA

4.Quels sont les effets indésirables éventuels

5.Comment conserver JEVTANA

6.Contenu de l’emballage et autres informations

1.Qu’est-ce que JEVTANA et dans quel cas est-il utilisé ?

Le nom de votre médicament est JEVTANA. Sa dénomination commune est cabazitaxel. Il appartient à la famille des médicaments anticancéreux appelés « taxanes ».

JEVTANA est utilisé pour traiter le cancer de la prostate qui a progressé après avoir eu une autre chimiothérapie. Il fonctionne en stoppant la croissance et la multiplication des cellules.

Vous prendrez aussi un autre médicament qui fait partie de votre traitement. Il s’agit d’un corticostéroïde (prednisone ou prednisolone) par voie orale tous les jours. Demandez à votre médecin qu’il vous donne des informations concernant cet autre médicament.

2. Quelles sont les informations à connaître avant que JEVTANA ne vous soit administré ?

N’utilisez pas JEVTANA

si vous êtes allergique (hypersensible) au cabazitaxel, aux autres taxanes, ou au polysorbate 80 ou à l’un des autres excipients contenus dans ce médicament (mentionnés dans la rubrique 6),

si le nombre de vos globules blancs est trop bas (taux de neutrophiles inférieur ou égal à 1500 / mm³),

si vous avez une anomalie fonctionnelle sévère du foie,

si vous avez récemment reçu ou vous êtes sur le point de recevoir un vaccin contre la fièvre jaune.

Vous ne devez pas prendre du JEVTANA si l’un de ces cas ci-dessus s’applique à vous. Si vous n’êtes pas sûr, parlez-en à votre médecin avant de prendre JEVTANA.

Avertissements et précautions

Avant chaque traitement par JEVTANA, vous aurez des examens sanguins pour vérifier que vous avez suffisamment de cellules sanguines et une fonction du foie et des reins suffisante pour recevoir JEVTANA.

Prévenez immédiatement votre médecin si :

vous avez de la fièvre. Pendant le traitement avec JEVTANA, il est probable que votre taux de globules blancs diminue. Votre médecin suivra votre bilan sanguin et sera attentif à l’apparition de signes révélant une infection. Il/elle pourra ainsi vous prescrire des traitements pour maintenir votre taux de globules blancs. Les personnes ayant des taux de globules blancs bas peuvent développer des infections mettant en jeu le pronostic vital. Le premier signe précurseur d’infection étant la fièvre, si vous présentez ce signe, avertissez votre médecin immédiatement.

vous avez déjà eu des allergies. Des réactions allergiques sévères peuvent apparaître pendant le traitement avec JEVTANA.

vous avez des diarrhées sévères ou persistantes, vous avez envie de vomir (nausées) ou vous vomissez. Ces évènements peuvent provoquer une déshydratation sévère. Votre médecin pourra vous prescrire un traitement.

vous avez une sensation d'engourdissement, de picotement, de brûlure ou de diminution de la sensation dans vos mains ou pieds.

vous avez des problèmes de saignement de l’intestin ou vous avez un changement de la couleur de vos selles ou des douleurs d’estomac. Si le saignement ou la douleur est sévère, votre médecin arrêtera le traitement par JEVTANA. Car JEVTANA peut augmenter le risque de saignement ou de développer des trous dans la paroi intestinale.

vous avez des problèmes rénaux.

vous avez des problèmes de foie pendant le traitement.

vous observez une augmentation ou diminution significative du volume urinaire quotidien.

vous avez du sang dans les urines.

Si vous présentez l’une de ces situations cliniques, appelez votre médecin immédiatement. Votre médecin pourra réduire la dose de JEVTANA ou arrêter le traitement.

Autres médicaments et JEVTANA

Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris un médicament obtenu sans ordonnance, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmière. En effet d’autres médicaments peuvent affecter l’action de JEVTANA, de même que JEVTANA peut modifier l’action de ces médicaments. Ces médicaments incluent les suivants :

-kétoconazole, rifampicine (pour les infections) ;

-carbamazépine, phénobarbital ou phénytoïne (pour les crises d’épilepsie) ;

-millepertuis (Hypericum perforatum) (remède à base de plante pour la dépression et d’autres situations) ;

-statines (telles que simvastatine, lovastatine, atorvastatine, rosuvastatine ou pravastatine) (pour réduire le cholestérol dans le sang) ;

-valsartan (contre l’hypertension) ;

-répaglinide (contre le diabète).

Si vous devez vous faire vacciner durant votre traitement par JEVTANA, parlez-en à votre médecin.

Grossesse, allaitement et fertilité

JEVTANA ne doit pas être utilisé chez les femmes enceintes ou en âge de procréer sans utilisation de contraception.

JEVTANA ne doit pas être utilisé durant l’allaitement.

Utilisez un préservatif pendant vos rapports sexuels si votre partenaire est ou peut devenir enceinte. JEVTANA peut être présent dans votre sperme et pourrait affecter le fœtus. Il est déconseillé de concevoir un enfant pendant et jusqu’à 6 mois après le traitement et de prendre conseil pour la conservation du sperme avant le traitement car JEVTANA peut altérer la fertilité masculine.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Vous pourrez vous sentir fatigué ou avoir des vertiges en prenant ce médicament. Ne conduisez pas ou n’utilisez pas de machines avant de vous sentir mieux.

JEVTANA contient de l’éthanol (alcool)

Ce médicament contient 15% v/v en volume d’éthanol (alcool), équivalent à 14 ml de bière ou 6 ml de vin. Ce médicament doit être utilisé avec précaution chez les personnes souffrant d’alcoolisme.

A prendre en compte, si vous appartenez à un groupe à haut-risque tels que les patients avec des maladies hépatiques ou épileptiques.

3. Comment utiliser JEVTANA ?

Instructions d’utilisation

Des médicaments antiallergiques vous seront donnés avant votre traitement par JEVTANA afin de réduire les risques de réactions allergiques.

JEVTANA vous sera administré par un médecin ou une infirmière.

JEVTANA doit être préparé (dilué) avant d’être administré. Les informations pratiques pour la préparation et l’administration de JEVTANA destinées aux médecins, infirmières et pharmaciens sont fournies dans cette notice.

JEVTANA vous sera administré par injection (perfusion) dans une de vos veines (voie intraveineuse). La perfusion durera environ 1 heure pendant laquelle vous serez à l’hôpital.

Dans le cadre de votre traitement, vous prendrez également un médicament corticoïde (prednisone ou prednisolone) par voie orale chaque jour.

Combien et à quelle fréquence

La dose habituelle dépend de votre surface corporelle. Votre médecin calculera votre surface corporelle en mètres carrés (m2) et déterminera la dose qu’il vous convient de vous administrer.

Habituellement vous recevrez une perfusion toutes les trois semaines.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien hospitalier ou à votre infirmière.

4.Quels sont les effets indésirables éventuels ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde. Votre médecin vous en parlera et vous expliquera les risques et bénéfices potentiels de votre traitement.

Consulter un médecin immédiatement si vous notez un de ces effets indésirables :

fièvre (température élevée). Cet effet est très fréquent (pouvant survenir chez plus d’1 personne sur 10).

perte importante de liquide corporel (déshydratation). Cet effet est fréquent (pouvant survenir chez 1 personne sur 10 au maximum) et peut arriver si vous avez une diarrhée importante ou persistante, ou de la fièvre, ou si vous êtes malade (vomissement).

des douleurs sévères de l’estomac, ou des douleurs de l’estomac persistantes. Ceci peut arriver si vous avez un trou dans l’estomac, l’œsophage ou l’intestin (perforation digestive). Ceci peut entraîner la mort.

Si vous ressentez un de ces effets, prévenez immédiatement votre médecin.

Autres effets indésirables :

Très fréquent (pouvant survenir chez plus d’1 personne sur 10) :

diminution du nombre de globules rouges (anémie) ou de globules blancs (qui jouent un rôle important contre les infections)

diminution du nombre de plaquettes, (qui entraine un risque élevé de saignement)

perte de l’appétit (anorexie)

altération du goût

respiration courte

toux

troubles de la digestion, troubles gastriques incluant nausées, vomissements, diarrhée ou constipation

douleur abdominale

perte temporaire des cheveux (dans la plupart des cas, les cheveux repousseront normalement à l’arrêt du traitement)

douleur dorsale

douleur des articulations

sang dans les urines

sensation de fatigue, faiblesse ou manque d’énergie

Fréquent (pouvant survenir chez 1 personne sur 10 au maximum) :

infection urinaire

manque de globules blancs associé à de la fièvre et une infection

sensation d’engourdissement, de picotement, de brûlure ou la perte de sensibilité des mains et des pieds

étourdissements

maux de tête

diminution ou augmentation de la tension artérielle

impression de lourdeur dans l’estomac, brûlure d’estomac ou éructation

douleur gastrique

hémorroïdes

spasme musculaire

miction douloureuse ou fréquente

incontinence urinaire

maladie rénale ou problèmes aux reins

plaie buccale ou sur les lèvres

infections ou risque d’infections

taux de sucre élevé dans le sang

taux de potassium bas dans le sang

confusion mentale

sensation d’anxiété

sensation anormale ou perte de sensation ou douleur dans les bras et les jambes

bourdonnements dans les oreilles

trouble de l’équilibre

rythme cardiaque rapide ou irrégulier

phlébite

sensation de peau chaude et rouge

douleur dans la bouche ou la gorge

saignement rectal

rougeur de la peau

inconfort ou douleurs musculaires

gonflement des pieds ou des jambes

frissons.

Peu fréquent (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

inflammation de la vessie, qui peut se produire lorsque votre vessie a été précédemment exposée à la radiothérapie (cystite due à un phénomène de rappel après radiothérapie ).

Fréquence inconnue (ne peut être estimée à partir des données disponibles) :

pneumopathie interstitielle diffuse (inflammation des poumons entraînant une toux et des difficultés respiratoires).

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette

notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de

déclaration décrit en Annexe V. En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir

davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5.Comment conserver JEVTANA ?

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur la boîte et l’étiquette des flacons après EXP. La date d’expiration fait référence au dernier jour du mois.

À conserver à une température ne dépassant pas 30°C. Ne pas mettre au réfrigérateur.

Les informations sur la conservation et la durée d’utilisation de JEVTANA, une fois qu’il a été dilué et qu’il est prêt à l’utilisation, sont décrites dans la rubrique « GUIDE DE PRÉPARATION, ADMINISTRATION ET MANIPULATION DE JEVTANA A USAGE DES PROFESSIONNELS DE SANTE ».

Tout produit non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

6. Contenu de l’emballage et autres informations

Que contient JEVTANA

Le principe actif est le cabazitaxel. Un ml de solution à diluer contient 40 mg de cabazitaxel. Chaque flacon de solution à diluer contient 60 mg de cabazitaxel.

Les autres composants sont le polysorbate 80 et l’acide citrique, pour la solution à diluer et l’éthanol 96% et de l’eau pour préparations injectables, pour le solvant (voir rubrique 2 « JEVTANA contient de l’alcool »).

Remarque : Le flacon de solution à diluer de JEVTANA 60 mg/1,5 ml (volume de remplissage : 73,2 mg de cabazitaxel/1,83 ml) et le flacon de solvant (volume de remplissage : 5,67 ml) contiennent tous les deux un surremplissage pour compenser la perte de liquide survenant lors de la préparation.

Ce surremplissage permet d’obtenir une solution contenant 10 mg/ml de cabazitaxel après dilution de la solution à diluer de JEVTANA avec la TOTALITE du contenu du flacon de solvant fourni.

Qu’est-ce-que JEVTANA et contenu de l’emballage extérieur

JEVTANA est une solution à diluer et solvant pour perfusion (solution à diluer stérile). La solution à diluer est une solution limpide huileuse jaune à jaune marron.

Le solvant est une solution limpide et incolore.

Chaque boîte de JEVTANA contient :

-Un flacon à usage unique en verre transparent fermé par un bouchon gris en chlorobutyl scellé par une capsule en aluminium recouverte d’une sur-capsule verte claire de type flip-off, contenant 1,5 ml (volume nominal) de solution à diluer.

-Un flacon à usage unique en verre transparent fermé par un bouchon gris en chlorobutyl scellé par une capsule en aluminium doré recouverte d’une sur-capsule incolore de type flip- off, contenant 4,5 ml (volume nominal) de solvant.

Titulaire de l'Autorisation de mise sur le marché

sanofi-aventis groupe 54, rue La Boétie

F – 75008 Paris France

Fabricant

Sanofi-Aventis Deutschland GmbH Industriepark Höchst

65926 Frankfurt am Main Allemagne

Pour toute information complémentaire concernant ce médicament, veuillez prendre contact avec le représentant local du titulaire de l'autorisation de mise sur le marché :

België /Belgique/Belgien

Lietuva

Sanofi Belgium

UAB « SANOFI-AVENTIS LIETUVA »

Tél/Tel: +32 (0)2 710 54 00

Tel: +370 5 2755224

България

Luxembourg/Luxemburg

SANOFI BULGARIA EOOD

Sanofi Belgium

Тел: +359 (0)2 970 53 00

Tél/Tel: +32 (0)2 710 54 00 (Belgique/Belgien)

Česká republika

Magyarország

sanofi-aventis, s.r.o.

sanofi-aventis zrt., Magyarország

Tel: +420 233 086 111

Tel: +36 1 505 0050

Danmark

Malta

sanofi-aventis Denmark A/S

Sanofi Malta Ltd.

Tlf: +45 45 16 70 00

Tel: +356 21493022

Deutschland

Nederland

Sanofi-Aventis Deutschland GmbH

sanofi-aventis Netherlands B.V.

Tel: +49 (0)180 2 222010

Tel: +31 (0)182 557 755

Eesti

Norge

sanofi-aventis Estonia OÜ

sanofi-aventis Norge AS

Tel: +372 627 34 88

Tlf: +47 67 10 71 00

Ελλάδα

Österreich

sanofi-aventis AEBE

sanofi-aventis GmbH

Τηλ: +30 210 900 16 00

Tel: +43 1 80 185 – 0

España

Polska

sanofi-aventis, S.A.

sanofi-aventis Sp. z o.o.

Tel: +34 93 485 94 00

Tel: +48 22 280 00 00

France

Portugal

sanofi-aventis France

Sanofi - Produtos Farmacêuticos, Lda

Tél: 0 800 222 555

Tel: +351 21 35 89 400

Appel depuis l’étranger : +33 1 57 63 23 23

 

Hrvatska

România

sanofi-aventis Croatia d.o.o.

Sanofi Romania S R L.

Tel: +385 1 600 34 00

Tel: +40 (0) 21 317 31 36

Ireland

Slovenija

sanofi-aventis Ireland Ltd. T/A SANOFI

sanofi-aventis d.o.o.

Tel: +353 (0) 1 403 56 00

Tel: +386 1 560 48 00

Ísland

Slovenská republika

Vistor hf.

sanofi-aventis Pharma Slovakia s.r.o.

Sími: +354 535 7000

Tel: +421 2 33 100 100

Italia

Suomi/Finland

Sanofi S.p.A.

Sanofi Oy

Tel: +39 800 536389

Puh/Tel: +358 (0) 201 200 300

Κύπρος

Sverige

sanofi-aventis Cyprus Ltd.

Sanofi AB

Τηλ: +357 22 871600

Tel: +46 (0)8 634 50 00

Latvija

United Kingdom

sanofi-aventis Latvia SIA

Sanofi

Tel: +371 67 33 24 51

Tel: +44 (0) 845 372 7101

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est mois AAAA Autres sources d’informations

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site internet de l’Agence européenne des médicaments http://www. ema.europa.eu.

Les informations suivantes sont destinées exclusivement aux professionnels de santé.

GUIDE DE PRÉPARATION, ADMINISTRATION ET MANIPULATION DE JEVTANA 60 mg SOLUTION A DILUER ET SOLVANT POUR SOLUTION POUR PERFUSION A USAGE DES PROFESSIONNELS DE SANTE

Ces informations complètent les rubriques 3 et 5 pour l’utilisateur.

Il est important que vous lisiez la totalité de cette procédure avant la préparation de la solution pour perfusion.

Incompatibilités

Ce médicament ne doit pas être mélangé avec d’autres médicaments à l’exception de ceux utilisés pour les dilutions.

Durée de conservation et précautions spéciales de conservation

Pour les boites de JEVTANA 60 mg solution à diluer et solvant

À conserver à une température ne dépassant pas 30°C. Ne pas mettre au réfrigérateur.

Après ouverture

Les flacons de solution et de solvant doivent être utilisés immédiatement. En cas d’utilisation non immédiate, les durées et conditions de conservation relèvent de la responsabilité de l’utilisateur. D’un point de vue microbiologique, la procédure de dilution en 2 étapes doit être réalisée dans des conditions d’asepsie contrôlées et validées (voir ci-dessous « Précautions pour la préparation et l’administration »).

Après la dilution initiale de JEVTANA 60 mg solution à diluer avec la totalité du contenu du flacon de solvant, la stabilité physico-chimique a été démontrée pendant 1 heure à température ambiante.

Après la dilution finale dans le flacon/poche pour perfusion

La stabilité physico-chimique de la solution pour perfusion a été démontrée pendant 8 heures à température ambiante (15°C - 30°C) incluant l’heure d’administration de la perfusion et pendant 48 heures au réfrigérateur (incluant l’heure d’administration de la perfusion).

D’un point de vue microbiologique, la solution pour perfusion doit être utilisée immédiatement. En cas d’utilisation non immédiate, les durées et conditions de conservation relèvent de la responsabilité de l’utilisateur et ne devraient pas normalement dépasser 24 heures à 2°C- 8°C, sauf en cas de dilution réalisée dans des conditions d’asepsie contrôlées et validées.

Précautions pour la préparation et l’administration

Comme tous les autres agents anti-néoplasiques, des précautions doivent être prises pendant la manipulation et la préparation de solutions de JEVTANA, prenant en compte des dispositifs adaptés, des équipements de protection personnelle (comme des gants), et des procédures de préparation.

En cas de contact cutané lors de chacune des étapes de préparation de JEVTANA, lavez immédiatement et soigneusement la peau avec de l'eau et du savon. En cas de contact avec une muqueuse, lavez immédiatement et soigneusement à grande eau la muqueuse contaminée.

JEVTANA doit être préparé et administré uniquement par un personnel formé et habilité à la manipulation d’agents cytotoxiques. Aucune personne enceinte ne devra manipuler ce médicament.

Toujours diluer la solution à diluer avec la totalité du solvant fourni avant de l’ajouter dans la solution de perfusion.

Étapes de préparation

Lisez attentivement la TOTALITE de la rubrique avant d’effectuer les étapes de mélange et de dilution. JEVTANA requiert DEUX dilutions avant administration. Suivez les instructions de préparation mentionnées ci-dessous.

Remarque : Le flacon de solution à diluer de JEVTANA 60 mg/1,5 ml (volume de remplissage : 73,2 mg de cabazitaxel/1,83 ml) et le flacon de solvant (volume de remplissage : 5,67 ml) contiennent tous les deux un surremplissage pour compenser la perte de liquide survenant lors de la préparation. Ce surremplissage permet d’obtenir une solution contenant 10 mg/ml de cabazitaxel après dilution de la solution à diluer de JEVTANA avec la TOTALITE du contenu du flacon de solvant fourni.

Les deux étapes suivantes concernant la procédure de dilution de la solution pour perfusion doivent être réalisées de manière aseptique.

Etape 1 : Dilution initiale de la solution à diluer avec le solvant fourni

Etape 1.1

Inspectez visuellement le flacon de la solution à diluer et le flacon de solvant fourni. La solution à diluer et le solvant doivent être limpides.

Etape 1.2

En utilisant une seringue munie d’une aiguille, prélevez de façon aseptique la totalité du contenu du flacon de solvant fourni en retournant partiellement le flacon.

Flacon de la

 

 

Flacon de solvant

solution à diluer

 

 

 

 

(60 mg – 1,5 ml)

 

 

 

 

 

Etape 1.3

Injectez la totalité du contenu de la seringue dans le flacon de la solution à diluer correspondant.

Afin de limiter autant que possible la formation de mousse en injectant le solvant, dirigez l’aiguille sur la paroi interne du flacon de la solution à diluer et injectez lentement.

Une fois reconstituée, la solution obtenue contient 10 mg/ml de cabazitaxel.

Flacon de solvant

 

 

 

 

 

Mélange « solution

 

Flacon de

à diluer-solvant » à

 

solvant

10 mg/ml

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Etape 1.4

Retirez la seringue et l’aiguille et mélangez manuellement et doucement par retournements répétés de manière à obtenir une solution claire et homogène. Cela peut prendre environ

45 secondes.

Etape 1.5

Laissez reposer cette solution environ 5 minutes puis vérifiez que la solution est homogène et claire. Il est normal que la mousse persiste après cette première étape.

Mélange « solution

à diluer-solvant » à 10 mg/ml

Mélange « solution à diluer- solvant » à 10 mg/ml

Ce mélange « solution à diluer-solvant » obtenu contient 10 mg/ml de cabazitaxel (au moins 6 ml de volume extractible). La seconde dilution doit être effectuée immédiatement (dans l’heure) comme détaillé dans l’étape 2.

Plus d’un flacon de mélange « solution à diluer-solvant » peut être nécessaire pour administrer la dose prescrite.

Etape 2 : Seconde dilution pour perfusion (dilution finale)

Etape 2.1

Prélevez de façon aseptique le volume requis de mélange « solution à diluer-solvant » (contenant 10 mg/ml de cabazitaxel), avec une seringue graduée munie d’une aiguille. A titre d’exemple, une dose de 45 mg de JEVTANA nécessiterait 4,5 ml de mélange « solution à diluer-solvant » préparé selon les modalités de l’étape 1.

Comme la mousse peut persister sur la paroi interne du flacon de cette solution à la suite de la préparation décrite à l’étape 1, il est préférable de placer l’aiguille de la seringue au milieu de la solution lors du prélèvement.

Mélange « solution

à diluer-solvant » à 10 mg/ml

Etape 2.2

Injectez le contenu de la seringue dans une poche stérile pour perfusion exempte de PVC contenant soit une solution de glucose à 5% soit une solution de chlorure de sodium à 9 mg/ml (0,9%). La concentration de la solution à perfuser doit être comprise entre 0,10 mg/ml et 0,26 mg/ml.

Etape 2.3

Retirez la seringue et mélanger le contenu de la poche ou flacon de perfusion par rotation manuelle.

Quantité requise de mélange « solution à diluer-solvant »

Solution de glucose

à 5% ou solution de chlorure de sodium à 9 mg/ml (0,9%)

Etape 2.4

Comme tous les médicaments administrés par voie parentérale, la solution pour perfusion obtenue doit être contrôlée visuellement avant utilisation. Comme la solution pour perfusion est hypersaturée, elle peut parfois cristalliser avec le temps. Dans ce cas, la solution ne doit pas être utilisée et sera éliminée.

La solution pour perfusion doit être utilisée immédiatement. Toutefois, la durée de conservation peut être plus longue sous certaines conditions précisées dans la rubrique ci-dessus Durée de conservation et précautions spéciales de conservation.

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

Méthode d’administration

JEVTANA est administré en perfusion pendant une heure.

Un filtre en ligne de pores de 0,22 micromètre de diamètre (également appelé 0,2 micromètre) est recommandé lors de l’administration.

Les poches de perfusion en PVC ou les sets de perfusion en polyuréthane ne doivent pas être utilisées pour la préparation et l’administration de la solution de perfusion.

Commentaires

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • Aide
  • Get it on Google Play
  • À propos
  • Info on site by:

  • Presented by RXed.eu

  • 27558

    médicaments délivrés sur ordonnance répertoriés